Paradoxo

hippodrome de rio


Rio finalement, c’est surtout une ville de riches, ou une ville de miséreux ?
C’est  davantage une ville d’accros à la chirurgie, totalement refaits, ou c’est avant une ville de hippies qui vivent en communion avec la nature ?
Rappelons tout de même que la ville dénombre 600 favelas, mais qu’il a été jugé plus important de claquer dans les JO et la coupe du monde…  Bon ce que je dis là est un peu (beaucoup) réducteur, mais tout ça pour vous démontrez que rio est certainement une des villes où j’ai rencontré le plus de « paradoxes ».

Ce que je trouve étrange en fait, c’est leur rapport au « plus » et au « moins ». Je m’explique.
Les brésiliens sont obsédés par le sport: sur toutes les plages on trouve de véritables instruments de torture (mon opinion) pour faire des tractions et des abdos. On trouve également en ville des endroits aménagés spécialement pour s’entrainer et bouger ses fesses. A côté de ça, les cariocas continuent de manger très gras, très frit, et très sucré..

zone d’exercice en plein centre ville

De même vous trouverez ici absolument TOUT en version « ZERO », le diabète et l’obésité font rage certes, mais c’est quand même très étrange: gâteaux « zero », tous les sodas sont en version zero, chocolat « zero », même au resto vous trouverez la version « diet » de certains plats.
Par ailleurs, tous les produits à base de fibres et les compléments alimentaires pro-digestifs cartonnent. Vous savez, tous ces trucs qui nous font mieux digérer et donc éliminer plus facilement. Or si ils mangeaient tout simplement moins fat, toute cette nourriture serait plus facile à digérer… Non ?!
A contrario, les produits que j’appellerai « à bonus » ont également leur succès: « coca light plus » (enrichi en vitamines), la crème solaire qui hydrate et rafraîchit la peau, la crème anti-moustique qui nourrit et parfume délicatement la peau… Il est intéressant de noter que les études marketing sont VITALES pour les produits solaires, car les brésiliens N’UTILISENT JAMAIS de protection solaire et utilisent bien souvent le quota de soleil de leur vie avant d’avoir 50 ans..

Bref il y a beaucoup d’incohérences, d’excès dans les deux sens. Le marketing est roi et l’innovation produit à son apogée. Malgré tout,  les brésiliens n’ont toujours pas de Picard (ou de légumes surgelés), de décathlon (et Quechua),  et un choix ridicule de yaourt. (là c’est la française qui parle..)
NB: bon à savoir, si vous demandez un « suco natural » (jus de fruit naturel), vous n’obtiendrez pas forcément un jus de fruit naturel au sens où nous français, l’entendons, c’est à dire 100% pur jus voire fraichement pressé. Non, un « suco natural » peut très bien être du nectar ou du concentré dilué, simplement, il vous sera servi sans sucre et sans glaçons (la coutume étant de toujours sucrer les jus, et rien ne se boit sans glaçons ici, à part peut-être le vin, … quoique)

TO DO / TO KNOW:

Parlons tendance. Les cariocas adoooorent l’Europe. Paris est leur destination préférée, mais de manière plus générale, la culture populaire française, anglaise et allemande les passionnent.

« Bike Rio »: Depuis quelques temps, rio possède son propre service de vélo: SAMBA. Mais Là-bas, tout le monde appelle ça des « velib' ». Si si, .. c’est ce qu’on appelle le rayonnement culturel parisien..

La culture underground. Le brésil possède sa propre culture underground: le baile funk, le tropicalisme (on en parlera plus tard mais cliquez- ici). Cependant, les soirées les plus « pointues » sont actuellement celles qui diffusent du dubstep bien lourd à la londonienne, et de la minimale à la sauce berlinoise.

Les anglicismes. Il s’agirait ici plutôt de l’influence des USA, mais je me permets de glisser ici cette drôle de découverte.
Il est devenu TRES hype, d’utiliser des mots anglais à la sauce brésilienne. Bon on parle davantage ici des paulistas (habitants de São Paulo) que des cariocas (habitants de Rio), mais sait-on jamais…
Exemple, il est très chic de dire « oh meu goddie », au lieu de « ah meu deus ».
Ou encore, « Puxa, estou nem sentimental mood hoje » (prononcé « moudje ») (= »wow, je suis d’une humeur sentimentale aujourd’hui »)
Attention c’est une tendance émergente, mais si vous venez au brésil dans un ou deux ans, vous verrez, vous penserez à moi 😉

Le minimalisme nordique. Pour reprendre le thème du paradoxe, côté mode selon moi, deux tendances s’opposent ici. Le kitch joyeux à la brésilienne: cf la marque qui bosse avec des communautés de jeunes filles en difficulté: PARCERA CARIOCA (cf leurs créations ici et la robe de mes rêves ci-dessous), et le minimalisme à la suédoise: cf la marque qui monte qui monte et rend dingue les étrangers (j’en suis) : OSKLEN. Évidemment, le minimalisme est plus fashion que les froufrous..

                           

L’EXPRESSION DU JOUR

« Foi para o espaço » : c’est parti dans l’espace.
On dit cela quand quelqu’un a parlé de quelque chose, qu’un projet est apparu, puis plus rien (trés TRES fréquent au Brésil : on s’emballe pour plein de choses sur le moment – mais on ne se sent pas obligé de le faire – personne ne va s’en offusquer – pas de coercition). On traduirait peut-être par « c’est tombé à l’eau ».

Publicités

About com1gringo

Petite française pâlotte, au pays des muito pulpeuses cocottes. Etudiante en communication, je délivre ici mes observations sur mes découvertes locales: langue, publicité, tendances, mode de vie, ...un peu de bouffe (on ne se refait pas). Un guide de survie pour les curieux de la 5 puissance mondiale..

2 responses to “Paradoxo”

  1. Mam says :

    Attention fautes d’orthographe !! Mam surveille
    Sinon, superbe la photo prise par Joao me donne envie d’en faire une peinture a ma façon!
    J’adore toujours tes commentaires qui personalisent vraiment la vision de « este paîs ».
    Taime

    • douat says :

      J’ai une fois de plus savouré ta prose, un réel bonheur.
      Et puis en lisant cet article, j’ai pensé que tu devais te sentir comme un poisson dans l’eau, dans ce pays « de paradoxes » ! …..
      Continue à écrire, c’est très, très bien.
      Bisous.
      Tata !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :